mailfacebookcourchevel

Coupe du monde : Une belle journée en famille / World Cup : A wonderful family day

Près de deux ans après sa dernière victoire, Marlies Schild savourait ce retour au top. La 3e place de sa sœur Bernadette vient couronner une journée énorme pour les autrichiennes.

 

Blessée fin décembre 2012 lors d’un entraînement, Marlies Schild avait tenté l’impossible pour être au départ des Mondiaux de Schladming. Mais le miracle n’avait pas eu lieu. La double championne du monde et quadruple vainqueur de la Coupe du monde de la spécialité, 32 ans, galérait pour retrouver son niveau entre son opération au genou et des problèmes de dos.
Courchevel devait marquer la fin de sa traversée du désert : « Je n’avais plus gagné depuis près de deux ans
(Soldeu-Grandvalira, en Andorre, le 11 février 2012). J’espérais retrouver mon niveau, mais je vieillis et ça devient parfois difficile. » La présence de sa sœur Bernadette de neuf ans sa cadette, meilleur temps de la première manche, n’a pas ajouté de stress à sa journée : « Ca me rassurait… » confie t-elle. Cette journée savoyarde lui permet également de rejoindre Vreni Schneider dans l’histoire du Slalom mondial avec 34 victoires, dont 3 sur la seule piste Emile Allais.
Bernadette, a elle aussi prouvé l’attachement de la famille Schild à la station de Courchevel : « Quand je me suis élancée en dernière position, j’étais seule en haut. Il n’y avait plus personne à part les techniciens, je n’avais jamais vécu cela. » Il s’agit de sa deuxième podium après sa 2e place en mars à Lenzerheide.

Crédit Photo : Agence ZOOM / Michel Cottin

Partenaires